Tarots

La Tour ou la Maison-Dieu – Tarot de Marseille

arcane_16

La Tour est le 16ème arcane majeur du tarot de Marseille. La Tour est une des pires cartes du tarot de Marseille, à l’envers comme à l’endroit.

Symboles de la Tour

La Tour, ou la Maison-Dieu, représente la Tour de Babel, l’égoïsme, l’ambition, le 16, la lettre hébraïque aïn, les énergies incontrôlées, le fait de construire par ambition.

Sur la carte de la Tour du tarot de Marseille, on voit que la construction est vivante mais sensible. Les hommes, tentant d’escalader la Tour, sont assoiffés de pouvoir. Mais la foudre divine punit leur arrogance et leur égoïsme : la recherche démesurée de la perfection conduit forcément à l’échec et à la punition. C’est le message que fait passer cette carte du tarot de Marseille.

On voit également deux personnages, symbolisant l’ambition et l’orgueil : ils se sont dépêchés d’escalader la Tour. Malheureusement pour eux, celle-ci s’est effondrée en les entraînant dans sa chute. Un des personnages représente le souverain sans couronne, et l’autre représente le constructeur de la Tour.

L’espoir est représenté par le terrain rose et or. Les personnages qui y tombent peuvent retrouver l’espoir, le sourire et la force d’avancer sans orgueil.

L’humain ne peut égaler le Créateur. La pensée égoïste et le sentiments de toute-puissance sont, dans la Tour, destinés à l’échec et à la punition.

Cette carte évoque également la philosophie bouddhiste selon laquelle rien n’est éternel, tout se transforme. Si le changement est violent et douloureux, il doit être accueilli comme un renouveau positif. Il faut savoir abandonner les vieilles habitudes lorsqu’elles sont dérangeantes ou nocives.

Le temps, les lieux et la durée de la prévision.

La Tour représente le début du printemps et l’hiver. Egalement, le mardi, le samedi, et les signes astrologiques Scorpion et Capricorne.

Les ruines, les murs et les châteaux sont associés à la Tour.

L’effet de la carte, rarement positif, ne dure généralement que deux semaines.

tour-de-babel

Céline

Laisser un commentaire