Cartomancie Divination Tarots

Cartomancie : conseils au cartomancien

88567_0947h6rfhh6hqNti

La cartomancie est depuis le XV ème siècle un art divinatoire de plus en plus répandu.
Dans l’article Cartomancie : conseils au consultant, nous avons lu que le voyant ou la voyante a la faculté d’accéder à un savoir caché, aux secrets, au passé, au présent, au futur, aux informations dans l’espace et le temps par perception extrasensorielle.
Le cartomancien a la priorité de s’aide d’un jeu de cartes divinatoires afin d’obtenir des informations concernant la personne qui le consulte.

voyance-gratuite-immediate-ligne-tarot-tirage-cartomancie

A quoi sert la cartomancie ?

* Pour le consultant… D’après moi, la cartomancie permet d’aider le consultant à faire ses choix et à être rassuré quant à son avenir. Cela lui permet également d’obtenir les réponses à ses questions concernant son éveil spirituel, religieux ou concernant sa mission dans la vie.
* Pour le cartomancien… Chaque nouvelle consultation permet au cartomancien de parfaire et de développer son don de voyance.

Voici quelques conseils pour qu’une consultation se passe bien et qu’elle n’engendre que du bien ! Ces conseils concernent le consultant.

Les conseils que je propose sont le résultat de mon expérience en tant que cartomancienne et consultante.
Chaque cartomancien a ses propres croyances, ses propres règles et ses propres méthodes, à respecter. Suivre les conseils suivants permet simplement, selon moi, d’effectuer une consultation agréable, de n’engendrer aucun mal suite à une consultation et d’éviter l’effet papillon qui pourrait changer notre destin. Découvrons les conseils proposés à suivre en tant que consultant.

Respecter la vie privée de la personne non-présente

Eh oui, le voyant doit également en prendre conscience ! Satisfaire et rassurer le consultant est une très bonne chose, mais attention aux informations que nous divulguons. Parfois, un détail qui nous paraît insignifiant peut peser très lourd dans la balance. Divulguer une information sur une personne qui n’est pas consultante sans son accord est très irrespectueux.

En cartomancie, il faut respecter la personne non-présente.

privacy-f

Prendre conscience du poids des mots

En tant que cartomancien(ne), il est impératif de s’exprimer clairement et justement. De trouver les bons mots et de manifester explicitement sa pensée. Si une personne vient nous consulter, c’est qu’elle a besoin d’être éclairée. Alors, mettons de côté nos phrases énigmatiques et répondons clairement aux questions posées. Cela évitera les mal-entendus et les incompréhensions.

Le cartomancien doit se rendre compte de l’impact de sa consultation et du poids de ses mots.

le-poids-des-mots

Rester calme et à l’écoute

C’est tellement agréable d’avoir en face de soi quelqu’un qui respire la tranquillité ! Offrons à notre consultant un moment de paix et de sérénité. Parfois, les révélations faites lors d’une consultation sont inattendues et engendrent beaucoup d’émotions. Soyons calme et à l’écoute de notre consultant.

visu stage ecoute - oreille

Respecter le secret d’une consultation

Il est fréquent que les consultant(e)s ne souhaitent pas dire à leur entourage qu’il ou elle consulte un(e) voyant(e). En tant que cartomancien, il est impératif de respecter ce choix, de ne pas le juger et de ne pas dire quel(le)s sont nos consultant(e)s.
Il est bien entendu primordial de garder entre soi-même et le consultant ce qui a été dit lors de la séance. Il arrive que le consultant se livre petit à petit au voyant sur sa vie privée, en dehors de ce que les cartes peuvent révéler sur lui-même. Il peut également donner des détails sur ce que e voyant a vu dans son jeu. Avec une telle preuve de confiance, il serait irrespectueux et malhonnête de briser ce lien en divulguant des informations intimes.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Ne pas vampiriser son consultant

Si le consultant ne doit pas vampiriser son voyant, l’inverse est de mise ! L’équilibre est très important dans la cartomancie. Pour moi, il est même une des principales fondations d’une bonne consultation. Imaginons qu’une personne nous demande une consultation et ne reste finalement que quelques minutes. Ne le forçons pas à poser mille et une questions dans la but de le faire rester encore et encore ! D’un point de vue humain, c’est insensé de ne pas respecter le besoin de son consultant de ne pas aller plus loin dans la consultation. Un tirage de cartes peut être une grande étape dans la vie d’un consultant (comme pour celle d’un cartomancien) et peut se révéler lourd et chargé en émotion. Si le consultant ne souhaite pas poser plus d’une question, c’est son droit. D’un point de vue financier, c’est ce type de comportement qui fait perdre toute crédibilité aux personnes qui ont réellement un don de voyance et qui passent pour des charlatans avide “d’argent facile”.

Ne forçons pas les consultants à venir, ni à revenir. Préférons voir venir les personnes à nous sans rien provoquer. Le destin mettra sur notre route les consultants qui devaient nous consulter pour être guidés. Provoquer une consultation en insistant auprès de quelqu’un pour qu’il vienne nous voir ou affirmer à son consultant que ‘oui oui, vous devez absolument revenir la semaine prochaine !’ si cela n’est pas nécessaire n’engendre pas un bon karma. D’autant plus si les motivations sont financières. Décollons cette étiquette de charlatan-cartomancien présente depuis trop longtemps.

LES-DENTS-DU-VAMPIRE

Ecouter ses guides et respecter les autorisations et les interdictions

Pour les cartomancien(ne)s aidé(e)s de leurs guides, il est très important d’être à l’écoute de ces derniers. Parfois, nous pouvons percevoir une information que les cartes nous livrent mais que nous n’avons cependant pas le droit de révéler au consultant en face de nous. Dans ce cas, optons pour des phrases neutres afin de ne pas l’effrayer, comme : “je ne vois rien” ou “rien ne dois être révélé à ce sujet pour l’instant, vous verrez par vous-même car c’est ce qu’il doit arriver”. Ne pas avoir l’autorisation ne signifie pas que nous détenons une information grave ou mortifère. Cela peut signifier que le destin réserve une surprise qui peut être très joyeuse et très importante pour le consultant et qu’il savourera ce cadeau bien mieux s’il ne s’y attendait pas.

2327-84

Rassurer le consultant

Les prévisions que nous faisons sont inscrites sur le destin du consultant à un moment donné de sa vie. Consulter un voyant lui permet d’avoir la connaissance des chemins qu’il pourra emprunter, ce à quoi cela va le mener, et quelles bonnes surprises il aura sur son chemin. Il pourra également prendre connaissance des pièges qu’il aura à éviter et des conséquences qu’auront ses actes. Nous ne sommes en aucun cas créateur de leur destinée ! Nous ne faisons que lui traduire les cartes de sa destinée (qu’il tire lui-même, bien que cela dépende des méthodes des cartomanciens). Le cartomancien est, pour moi, un traducteur. Avant ou après chaque consultation, il est donc important de rappeler au consultant qu’il est maître de son destin et que cette consultation lui permet d’être rassuré quant à son avenir qu’il peut rendre encore meilleur.

59c5e562

Et n’oublions pas : l’usage des arts divinatoires ne doit pas effrayer mais nous aider. A condition qu’ils soient utilisés à bon escient.

Laisser un commentaire