Superstitions et croyances

Les rêves provoqués de l’Egypte antique

rêve et égypte antique

Les rêves provoqués de l’Egypte antique.

Selon les croyances de l’Egypte antique, trois mondes coexistent en parallèle.

* Le monde de notre vie terrestre.
* Le monde des Dieux.
* Le Monde des morts.

Les Egyptiens considéraient que les Dieux leurs venaient en aide et leur partageaient leurs bienfaits lorsqu’il résidaient sur terre, donc, dans le Monde N°1.

C’est pourquoi ils veillaient à leur construire des temples : demeures agréables afin d’inviter les Dieux à rester auprès des Hommes sur Terre.

Le Temple, demeure des Dieux, avait de multiples utilités, dont une en particulier : il servait de lieu de prédiction et de guérison par le rêve.

Fascinant, pas vrai ?

DenderaBes

Le rêve permettrait également de prédire l’avenir

Les rêveurs ayant besoin de réponses allaient, après une préparation au rêve, dans le Temple afin de les recevoir. (Ce sont dans les Temples-sanatoriums que les Egyptiens appliquaient le rêve curatif).

C’est ainsi qu’apparaissent les rêves provoqués. Leur rôle était la mise en relation avec une divinité afin de résoudre une difficulté ou demander de l’aide pour la guérison d’une maladie.

Cependant, il était nécessaire de rester vigilant ; le dormeur était considéré comme vulnérable : les démons pouvaient donc s’approcher de lui et lui nuire. Des protections étaient nécessaires avant d’entreprendre les rêves provoqués.

De nombreux textes de protections furent retrouvés sur des papyrus, ainsi que sur des repose-têtes. La représentation de Bès, le Dieu protecteur était souvent présente à côté des inscriptions.

DenderaTempleComplex

Ci-dessus, The Dendera Temple complex.

Laisser un commentaire