Cartomancie Divination

Cartomancie : conseils au consultant

cartomancie conseils aux débutants

La cartomancie est un art divinatoire très répandu, et ce depuis le XV ème siècle.
Le voyant ou la voyante a la faculté d’accéder à un savoir caché, aux secrets, au passé, au présent, au futur, aux informations dans l’espace et le temps par perception extrasensorielle.
Le cartomancien a la priorité de s’aide d’un jeu de cartes divinatoires afin d’obtenir des informations concernant la personne qui le consulte.

A quoi sert la cartomancie ?

* Pour le consultant… D’après moi, la cartomancie permet d’aider le consultant à faire ses choix et à être rassuré quant à son avenir. Cela lui permet également d’obtenir les réponses à ses questions concernant son éveil spirituel, religieux ou concernant sa mission dans la vie.
* Pour le cartomancien… Chaque nouvelle consultation permet au cartomancien de parfaire et de développer son don de voyance.

Voici quelques conseils pour qu’une consultation se passe bien et qu’elle n’engendre que du bien ! Ces conseils concernent le consultant.
Les conseils que je propose sont le résultat de mon expérience en tant que cartomancienne et consultante.
Chaque cartomancien a ses propres croyances, ses propres règles et ses propres méthodes, à respecter. Suivre les conseils suivants permet simplement, selon moi, d’effectuer une consultation agréable, de n’engendrer aucun mal suite à une consultation et d’éviter l’effet papillon qui pourrait changer notre destin. Découvrons les conseils proposés à suivre en tant que consultant.

Tarot cards and crystal ball.

Ne pas confondre l’espionnage et la cartomancie

En tant que consultant, il est évident que nous consultions afin de se rassurer sur l’avenir, et sur les personnes qui nous entourent. Cependant, il ne faut pas confondre l’espionnage et la cartomancie !
Poser des questions personnelles et intimes concernant les personnes que l’on connait de près ou de loin n’est pas respectueux.
Aimerions-nous qu’une personne qui nous connaisse de près ou de loin pose des questions personnelles nous concernant à un cartomancien et obtienne les réponses détaillées de notre vie personnelle ? Bien sûr que non. Veillons à respecter l’intimité des personnes qui nous entourent.
Evitons les questions suivantes, par exemple : « qu’est ce que Monsieur X fait en ce moment ? » « Madame X a-t-elle un amant ? » « Qu’a Monsieur X en tête en ce moment ? » « Ma voisine a-t-elle de graves problèmes d’argent ? »
Cela ne nous regarde pas ! Et si nous sommes trop curieux, nous n’avons qu’à récolter ces informations auprès de la personne concernée ! N’utilisons pas la cartomancie comme une source de ragot !

istock_000018319503medium

Ne pas poser la même question plusieurs fois de suite pendant la même séance

Si nous avons une question, concentrons-nous sur elle et formulons-la bien. Une fois formulée, posons-la à voix haute ou dans notre tête (cela dépendra de la méthode du cartomancien). Il est fortement déconseiller de poser plusieurs fois la même question : la réponse se fera de moins en moins précise et ira dans tous les sens. Si la réponse ne nous convient pas, prenons notre mal en patience. Ce n’est peut-être pas bon pour nous de savoir la réponse. Pas forcément parce qu’elle est mauvaise ! Mais parce que nous n’avons pas besoin de savoir cela pour avancer dans notre vie.

her_symbol_repeat_only

Ne pas utiliser la cartomancie pour tout et rien

Ou: ne pas considérer la cartomancie comme la résolution de tous nos problèmes. Oui, nous sommes tous préoccupés par des questions de la vie quotidienne, comme : « dois-je repeindre ma maison en beige ou en blanc ? » « Dois-je appeler ma meilleure amie et lui demander pardon ? » « Vais-je faire des bonnes affaires aux soldes ? » « Quel cadeau dois-je lui offrir pour la Saint-Valentin ? »
Il est cependant préférable d’éviter de poser ce genre de question à notre voyant(e)…
Ce genre d’évènements ne sont pas forcément inscrits dans notre destin car ils ne sont pas primordiaux et décisifs dans notre vie… Il faut l’accepter ! Le fait d’opter pour telle ou telle voiture ne changera pas notre destin… Enfin…
Il est préférable de poser les bonnes questions aux bonnes personnes. Pour notre coupe, demandons à notre coiffeur. Pour notre voiture, demandons à notre garagiste. Pour nos vêtements, demandons aux vendeurs.
Pour les choix à faire très importants et décisifs dans notre vie tels que : « cette relation va-t-elle m’apporter du bon ? » « Ai-je raison de m’engager ? » « Vais-je bientôt rencontrer l’amour ? » « Quelle est ma mission dans la vie ? » « Quels sont mes guides spirituels ?« , optons alors pour une consultation de voyance ou de médium.
Consulter une voyante pour tout et rien enclenche en nous un mauvais réflexe de dépendance. Se faire aider, c’est très bien. Mais il ne faut pas oublier de réfléchir par nous-même. La voyance ne doit pas être nos oeillères, mais une source d’aide et de bien-être.

images

Sachez que normalement, nous devrions consulter un voyant ou un médium une à trois fois par année, par plus !

Ne pas forcer un autre consultant à poser des questions au cartomancien, dans le cas où vous êtes l’accompagnateur d’un consultant

Admettons que nous conseillons une amie de consulter notre voyante… Et que celle-ci accepte !

« Oui pourquoi pas… Mais à une condition : tu m’accompagnes ! Tu sais, je me sentirais plus à l’aise… »

Nous voici quelques jours plus tard en face de notre voyante adorée, à côté de notre amie très curieuse.
Celle-ci accepte que nous restions à côté d’elle et la séance se déroule à merveille. Quelques heures ou minutes plus tard, notre amie parait indécise et la fin de la consultation se fait sentir. Et la, notre langue nous brûle, et enfin, on ose : « demande si ton ami t’aime vraiment ! »

Non !Nous devons en aucun cas proposer des questions à poser à notre amie !! Une consultation est personnelle et si nous avons envie de savoir telle ou telle chose, allons le demander à la personne concernée ! La cartomancie ne doit pas être utilisée à des fins « d’espionnage » ou d’exploration de la vie privée de son entourage.
Si notre amie n’a plus d’idée, c’est qu’elle n’a plus rien n’à demander ! Si nous proposons une question à laquelle elle n’est pas prête ou ne devait pas recevoir la réponse, cela peut changer son destin et, par effet papillon, fausser le reste de la séance.
Si nous sommes accompagnateurs/trices d’un(e) ami(e) ou d’un membre de notre famille, il est préférable d’être une présence bienveillante seulement et de ne pas s’immiscer dans la consultation !
Bien évidement, si nous ne sommes pas convié(e)s lors de la consultation, évitons le célèbre « alors, qu’est ce que t’as dit la/le voyant(e) ? »
Vous ne pensez pas que si nous n’étions pas convié(e)s lors de la consultation, c’est que les informations divulguées devaient rester secrètes ?

harcelement-4

Ne pas divulguer les informations et les révélations faîtes par le cartomancien lors de sa séance

Une séance de divination est privée et confidentielle. Le cartomancien s’engage à ne pas divulguer les informations qu’il perçoit de nous. Alors, n’allons pas répéter ce qu’il nous dit également… Si le voyant nous annonce la rupture avec notre chéri(e), il est évidemment très bizarre de courir lui répéter… Si la voyante nous confirme qu’une de nos amies qui nous semblait fausse ne nous apportera effectivement pas de relation honnête, il est très irrespectueux d’aller le lui dire, d’un air fier(e) et sûr(e) de nous… Vous ne trouvez pas ? Chaque chose en son temps. NOUS avons décidé de dévoiler notre avenir : cela ne veut pas dire que nous avons le droit de jugement sur autrui et la science infuse. Il ne faut pas oublier la politesse et la gentillesse. Il faut apprendre à garder pour nous notre nouveau savoir quand sa divulgation n’est pas utile ou pourrait blesser. Evidemment, si notre cartomancien nous annonce qu’une personne ne notre entourage doit absolument recevoir tel message, il est préférable de le lui dire, s’il ou elle est prêt(e).

TopSecret

Ne pas vampiriser le cartomancien

Le cartomancien nous est d’une grande aide et nous soulage de nombreuses fois sur notre avenir. Il utilise énormément d’énergie et est très concentré. Il prends du temps pour nous, et ses pensées sont consacrées entièrement à notre vie pendant quelques temps. C’est une offre de lui ou d’elle et nous sommes les bienvenus pour le/la remercier. Certain(e)s cartomancien(ne)s pensent que le consultant doivent donner au moins un euro symbolique. Certain(e)s définissent leurs tarifs à l’avance. Si nous n’avons pas les moyens, optons pour lui offrir un repas ou un objet. Tout est une question d’équilibre : si nous nous sentons mieux et rassurés, nous devons rendre la pareille à notre bienfaiteur.

équilibre-1024x681

Respecter les réponses et les non-réponses

* Le cartomancien aiguille le consultant mais n’est en aucun cas obligé de répondre à toutes ses questions. Si les questions sont trop personnelles et ne concernent pas le consultant, le cartomancien peut refuser de répondre.
* Si le consultant ne doit pas recevoir les réponses des questions qu’il pose, c’est qu’il y a une bonne raison.
Pourquoi ?
* Les questions et les réponses personnelles concernant d’autres personnes que nous ne nous regardent pas. C’est irrespectueux. La cartomancie n’est pas de l’espionnage.
* En ce qui concerne les réponses que nous ne devons pas avoir, c’est parce que cela changerait sûrement notre destin, ou tout simplement parce que nous n’en avons pas besoin pour avancer dans notre vie.

Parfois, la réponse à notre question n’est pas celle que nous nous attendions. Pas la peine de faire un drame et de s’énerver devant le cartomancien, en le forçant à refaire un tirage jusqu’à ce que la réponse nous convienne. Nous devons apprendre à garder notre calme, à attendre la fin de la séance et nous réagirons une fois rentrés chez nous. Nous avons la liberté de prendre en compte ou non les dires du voyant après tout.
Parfois, le ou la voyant(e) ne peut nous tirer les cartes car ils ne voient rien aujourd’hui sur nous. Il faut l’accepter et ne pas forcer le cartomancien à nous tirer quand même les cartes : les prévisions seraient faussées. Il est également puéril et inutile de pester contre lui en le traitant de piètre voyant. Si le cartomancien n’a pas pu répondre à nos questions, c’est que nous n’avions pas besoin des réponses pour continuer à faire nos choix.

regime-zen

Et n’oublions pas : les prévisions sont faites parce qu’elles sont inscrits sur notre destin à un moment donné de notre vie. Nous sommes maîtres de notre destin et nous pouvons le changer à tout moment. L’usage des arts divinatoires ne doit pas effrayer mais nous aider. A condition qu’ils soient utilisés à bon escient.

Laisser un commentaire

17 − seize =