Comprendre le rôle de l’Oracle

art-wallpaper-concept--wide

Bonjour à toutes et à tous !

En donnant une seconde vie à l’article Les Cauris ce matin, je me suis penchée sur le rôle des Oracles. Et j’ai envie de partager ma réflexion et mon avis sur la question avec vous ! :)

Mémo : Dans cet article, pour faciliter la compréhension, j’ai décidé de parler « des Dieux, des anges gardiens, des guides et des défunts » lorsque je mentionne l’Au-delà. Lorsque je parle de Nature, j’englobe les énergies, les vibrations et les phénomènes naturels interprétés comme des présages. J’ai parlé des deux afin de ne viser aucune croyance en particulier !

Egalement, pour vraiment marquer la distinction entre les oracles et les médiums-oracles, faisons comme si je parlais toujours de médiums très expérimentés et d’oracles débutants.

Qu’est-ce qu’un oracle ?

Tout d’abord, qu’est ce qu’un oracle ? Un oracle est une personne pratiquant la divination. Tout simplement ! Nous pouvons toutes et tous être des oracles. Il n’est pas question ici de personnes « élues » ou « supérieures » au commun des mortels. Un oracle pratique une ou plusieurs formes de divination et aime ça. Il le fait pour aider et guider les personnes qui les consultent.

Dans la religion romaine, les oracles étaient appelés les augures. Les augures étaient des prêtres interprétant les phénomènes naturels, considérés comme des présages. Ils étaient considérés comme les interprètes des volonté de Jupiter. Ainsi, avant de partir en guerre, de désigner un homme pour une fonction politique, de choisir l’emplacement d’un temple, les romains consultait toujours un oracle !

D’où l’expression « de mauvais augure« , venant de « les augures sont défavorables« , autrement, dit, « les augures le déconseillent« .

Un augure était également une pratique divinatoire exercée par ces prêtres, ainsi que le message envoyé par les Dieux devant être élucidé. Une fois que le message envoyé par les Dieux étaient « déchiffré », les augures déterminaient la conduite à adopter afin de satisfaire les Dieux.
Premièrement, l’augure consistait à interpréter les chants, les vols des oiseaux et la façon dont ils mangeaient : la divination et l’ornithologie étaient fortement liées.

oiseau

Le Rôle de l’Oracle

Depuis la nuit des temps, l’Oracle est aidé. Par les Dieux et/ou la Nature. Il est le traducteur des messages des Dieux et de la Nature. Ce qui le différencie du commun des mortels est sa volonté et sa capacité à traduire les messages envoyés par les Dieux et/ou la Nature (tout dépends de vos croyances) afin d’aider et de guider ses semblables.

Il est entraîné à voir et à comprendre les symboles et à les interpréter pour ensuite délivrer le(s) message(s) que les consultants doivent entendre pour évoluer.

Médiums et oracles

* Médiums.

Certains oracles sont en connexion directe avec les guides, les anges gardiens, les défunts et sont très sensibles aux énergies. On les appelle médiums. Certains médiums ont d’autres dons, d’autres « spécialités » si je puis dire, mais ici, je me concentre sur la divination. Le fait qu’ils soient en connexion directe avec l’au-delà, et/ou le fait qu’ils soient si sensibles aux énergies et les comprennent, leur permette de recevoir des messages directement de l’au-delà ou de la Nature sans avoir forcément besoin d’un support divinatoire. Ils peuvent ainsi livrer les messages qu’ils reçoivent directement aux destinataires : c’est leur rôle.

Qu’est ce qu’un support divinatoire ? Un support divinatoire est un outil de divination, c’est à dire un jeu de tarot par exemple, le marc de café, un pendule… (Pour les plus connus).

Certains naissent médiums, d’autres s’entraînent et le deviennent. Pour certains médiums, leur médiumnité s’éveille d’un seul coup, après un choc par exemple. Pour d’autres, des années d’entraînement sont nécessaires pour arriver à accepter, à comprendre et à « contrôler » leur médiumnité. C’est un peu comme des apprentis magiciens !

11132_1208353122102_1026910194_30629441_2403160_n (1)

* Oracles.

J’ai différencié les médiums et les oracles, même si pour moi, un médium est un oracle à partir du moment où il pratique la divination. Mais un oracle n’est pas forcément un médium.

Rappel : Pour vraiment marquer la distinction entre les oracles et les médiums-oracles, faisons comme si je parlais toujours de médiums très expérimentés et d’oracles débutants.

Les personnes pratiquant la divination deviennent des oracles. Mais au début, ce sont des oracles inexpérimentés. Ils ont donc besoin de support(s) divinatoire(s) pour se découvrir, découvrir leur(s) spécialité(s), ouvrir leur troisième oeil, et apprendre à suivre leur instinct.

La divination est, pour moi, bien plus qu’un art. C’est également la découverte de soi, le dépassement de soi, la découverte de son âme, d’autrui et des éléments qui nous entourent.
Le premier art divinatoire que l’on choisi n’est généralement pas un hasard, il est une part de nous et défini en quelque sorte un trait de notre personnalité. Lorsque nous évoluons dans la découverte de nous-même et que nos capacités de divination évoluent elles aussi, il est très fréquent que nous nous orientons vers d’autres formes de divination, d’autres supports divinatoires.

Il est important de se renseigner sur l’art divinatoire que nous pratiquons, mais il est également nécessaire que nous suivions notre instinct. Le but est de trouver l’équilibre entre nos ressentis, notre façon de faire et les conseils qu’il faut suivre pour exercer tel ou tel art. (Et parmi tout cela, veiller à bien suivre les « règles ». Pour savoir ce que j’entends par « règles », rendez-vous sur l’article suivant : conseils au cartomancien. )

* Par exemple, si vous pratiquez le tarot :
Prenons l’arcane N°13, la Mort en exemple, puisque c’est une des cartes les plus redoutées.
Si, à chaque fois que vous la regardez, la touchez ou la tirez, elle vous fait penser au renouveau positif, au bien-être et à la fin des problèmes, qu’elle soit à l’endroit ou à l’envers, alors suivez votre instinct. Effectivement, la carte de la Mort n’a pas forcément la même interprétation pour tout le monde. Mais n’oubliez pas que l’important est que vous vous écoutiez VOUS. Plus vous serez à l’aise et plus vous vous sentirez maître de la situation avec votre tarot, plus vous allez exceller.

Les cartes sont porteuses des interprétations et des énergies que nous leur donnons en tant qu’oracle. Alors, si votre consultant doit tirer la carte du renouvellement positif pour avoir ce message d’espoir, soyez certain(e) qu’il tirera la carte que vous avez attribuée préalablement au renouvellement positif. C’est aussi simple que ça :)

L’important est de se faire confiance et de se connaître lorsque nous pratiquons la divination.

Le rôle de l’oracle est de traduire des symboles pour apporter des réponses à ses consultants. Ainsi, à vous de sentir si vous préférez vous en tenir aux interprétations dites « universelles » ou si vous optez pour les vôtres. Dans tous les cas, ayez confiance en vous, fiez-vous à votre instinct et éveillez-vous.

Céline

1c2qehto

 

consultation voyance

Autres articles pouvant vous plaire