5 conseils pour être ami.e avec soi-même

Pour une vie saine et heureuse, il est fortement conseillé de s’aimer très fort ! Il n’est pas question ici de regarder son reflet dans le miroir à longueur de journée ni d’exploser tous les records de l’égo le plus sur-dimensionné, mais plutôt d’être ami.e avec soi-même.

Et l’amitié commence par…

Un sourire : souriez-vous

sourire

Dès le matin, souriez à la personne que vous voyez dans le miroir. Autrement dit : vous ! Sourire est un moyen sûr pour rendre les gens heureux, et il est très facile à faire et c’est une explosion de bonheur. D’autant plus que le sourire sollicite les muscles faciaux reliés aux zones du cerveau produisant les sentiments de bien-être et de joie. Il renforce également, comme le rire, le système immunitaire. Alors, pourquoi s’en priver ?

La parole : parlez-vous à vous-même

paroles

Ce n’est pas être fou/folle que de se parler à soi-même. Et même si c’était le cas, ne nous en privons pas, car les bienfaits des dialogues intérieurs sont multiples.
Dîtes-vous quelque chose de positif chaque jour ; complimentez-vous. « Je suis belle aujourd’hui », « Je suis élégant », « Je suis patiente », « Je suis poli »… Essayez d’ajouter un compliment chaque semaine.
Ne lésinez pas sur la répétition. Vous connaissez la méthode Coué ? Alors, répétez-vous du positif ! « Je suis heureux, je suis heureux, je suis heureux… » « Je suis contente, je suis contente, je suis contente »… « Je m’aime, je m’aime, je m’aime »… « Je suis quelqu’un de bien, je suis quelqu’un de bien, je suis quelqu’un de bien »… Pour les plus sceptiques, ne vous en faites pas : ça va finir par rentrer.

La bientraitance : traitez-vous comme vous traiteriez votre meilleur.e ami.e

meilleure-amie

Parce que charité bien ordonnée commence toujours par soi-même ! Personne ne vous demande de changer totalement de personnalité : le naturel revient toujours au galop alors évitons, par pitié, les montagnes russes. Commencez par exemple par ne pas être trop exigeant.e envers vous-même : ne vous demandez pas ce que vous n’oseriez pas demander à votre meilleur.e ami.e. N’attendez pas trop de vous, comme vous n’attendrez pas trop d’autrui. Si vous souhaitez progresser, faîtes-le en douceur. Vous verrez d’autant plus votre évolution et vous ne vous mettrez pas la pression inutilement.

Les petites attentions : faîtes-vous plaisir et soyez attentionné.e avec vous-même

bien-e%cc%82tre

Faîtes les choses que vous aimez pour vous-même. Vous aimez vous pomponner ? Faîtes-le pour vous-même. Vous aimez être ordonné.e ? Rangez pour vous faire plaisir. Vous aimez écouter telle ou telle musique ? Faîtes péter les décibels !

Le lâcher prise : autorisez-vous quelques écarts

ecarts

Parce que l’on savoure mieux les bonnes actions lorsque l’on connaît l’étendue de nos écarts… Le développement personnel ne se fait jamais d’un seul coup, et la transformation n’est jamais totale. Vous pouvez faire une liste de vos mauvaises habitudes et choisir, par exemple, 5 d’entre elles pour lesquelles vous vous promettez de passer l’éponge à chaque fois. Lorsque vous vous sentirez prêt.e, vous pourrez réduire la liste des mauvaises habitudes à garder. Mais ne vous attendez pas à devenir un.e saint.e en quelques semaines… Vous n’arriverez probablement jamais à effacer toutes vos mauvaises habitudes. Vous pourrez les tempérer, ou bien les accepter comme faisant partie de votre personnalité et vous éclater avec elles !

Personne ne peut être parfait, pas vrai?

Bonne journée !
Céline

consultation voyance

Autres articles pouvant vous plaire